Gallery

In-store media – l’avenir serait-il au shop-in-shop dans les petrol shops? (Lukoil)


(Extrait Shopfloor FLASH)

Nous ne disposons pas de statistiques récentes, mais il fut un temps où 60% des personnes venues faire le plein n’entraient pas dans le shop.   L’enjeu de l’époque était d’optimiser le taux de transformation des clients-essence, pour en faire de client/shoppers.

Sans connaître l’évolution de ce rapport, un second challenge semble se présenter aux retailers : l’augmentation du panier moyen.  Comment faire pour qu’un shopper ressorte non pas avec un ou deux produits, mais avec trois, quatre, cinq … produits ?

C’est en tout cas ce que nous inspire cette action relevée à l’entrée d’un shop Lukoïl (11/2011).   Nous ne sommes plus face à une offre de type un produit = un prix, mais face à une proposition qui doit inviter le shopper à prendre trois barres de chocolat, 2 canettes de cocktail ready-to-drinks ou deux paquets de bonbons.  Voilà pour la mécanique promotionnelle.

Concernant la traduction de ces offres volumes, cette affiche donne en tout cas l’impression qu’il reste des opportunités d’optimisation.  Pour rendre l’offre plus lisible, plus compréhensible, et donc in fine source de déclenchement d’achats impulsifs.  Les food retailers classiques pourraient une fois de plus jouer le rôle de benchmark : ils sont précisément en plein milieu d’une phase de rationalisation de leurs offres, dans un souci de simplification vis-à-vis des shoppers.

# illustrations disponibles : 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s