Door-to-door execution, Do/Don’t – Tintin récolte des données clients pour Peugeot


Extrait Shopfloor FLASH

Après la déferlante des Schtroumpfs l’été dernier, l’automne était le moment de Tintin.

Dans ce folder Peugeot, Tintin et ses comparses animent les offres du moment.   En dernière de couverture, une bande dessinée du film est annoncée.  Pour la recevoir, rien de plus simple : remplir le talon-réponse, se rendre chez un concessionnaire, et recevoir son album.

Simple ! Simpliste ?

Pas tant que cela dès lors que cette opération permet facilement de récolter des données clients incluant leur adresse mail et le modèle de leur véhicule actuel.

Suffisant pour pouvoir cibler les communications dans la foulée ?

Certainement que non.  La personne est-elle propriétaire de son véhicule  ou s’agit-il d’une voiture de société ?   Le Tintinophile est-il en phase de remplacement de son véhicule actuel ?

Bref, un exercice de datamining qui a des limites.

Enfin, rien à voir avec l’action en tant que telle, les producteurs du film semblent avoir été radins ( ?) sur les possibilités d’exploitation/illustration à l’aide des personnages du Secret de la Licorne.

Même si les graphistes chargés de la mise en page ont été créatifs, on ne peut passer à côté du fait que Tintin existe et vit dans deux positions tout au long du folder.  Idem pour le capitaine Haddock.  Si bien que celui qui y attache un peu d’importance peut vite se lasser de ces illustrations.

# illustrations disponibles pour les abonnés : folder complet 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s