Analytics – quel bilan de proximité pour les shopping centers ?


Les fêtes de fin d’année sont à nos portes, et les centres commerciaux s’apprêtent à faire le plein de shoppers.   2011 ne devrait pas faire exception, les consommateurs s’y prendront à la dernière minute pour acheter les cadeaux qu’ils comptent offrir.

À un moment où le mot proximité est sur toutes les lèvres quand il est question de choisir un magasin, quel est le bilan de proximité des shopping centers ouverts en Belgique ?

Les fêtes de fin d’année sont à nos portes, et les centres commerciaux s’apprêtent à faire le plein de shoppers.   2011 ne devrait pas faire exception, les consommateurs s’y prendront à la dernière minute pour acheter les cadeaux qu’ils comptent offrir.

À un moment où le mot proximité est sur toutes les lèvres quand il est question de choisir un magasin, quel est le bilan de proximité des shopping centers ouverts en Belgique ?

Avant de poursuivre, une précision terminologique : un shopping center est un centre commercial régional développé de façon planifiée de plus de 25 magasins, souvent couvert ou partiellement couvert (source : Experian, Locatus Benelux).

La définition est précise certes, et fait apparaître une liste de 17 shopping centers en Belgique, ex : Woluwe Shopping, Westland Shopping, Wijnegem, Waasland shopping center, Mons Grand Prés, Belle-Île …

18% des ménages belges trouveront un des 17 grands centres commerciaux à moins de 10 minutes en voiture de chez eux, 44% à moins de 15 minutes et 82% des ménages devront rouler une vingtaine de minutes pour atteindre un des centres précités.

Tenant compte de la précision de la définition, ce sont essentiellement les profils MOSAIC situés en centre urbain et zone périurbaine pour lesquels le temps de déplacement sera le plus court.

10, 15 ou 20 minutes de driving-time, est-ce peu ou beaucoup ?   Acceptable ou trop long ?   Disons que tout dépendra de ce qui pourra différencier le centre commercial « local » (moins de 25 magasins, construit au fil du temps ….) du shopping mall « regional ».

Parmi les axes de différenciation, le mix de l’offre de boutiques, mais aussi, et peut-être de plus en plus, les services et les activités développées pour créer une expérience de shopping dans les allées des malls.

Sur ce dernier point, nous avons récemment publié un post intitulé Shopping malls 3.0 = addition de shop-in-shop et de corners ? (accès complet réservé aux abonnés, extrait à paraître en 01/2012).

Calculer le bilan de proximité de votre réseau ?  contactez Experian Marketing Services

ps : dans le prolongement de ce post, nous reviendrons dans le courant du premier trimestre 2012 sur le concept de zones d’emprise calculée par Experian.

Click on chart to zoom

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s