Shopping habits & private label > Le paradoxe de l’opposition marque A vs private label


Extrait du Shopfloor FLASH n°159, disponible depuis le 29.07.11

Même si les MDD ne se différencient plus uniquement sur les prix (il est acquis que bon nombre de MDD sont des produits de grande qualité), l’écart de prix reste un levier de recrutement important. Pour illustrer ces différences, rien de plus simple que de comparer.

Ci-contre, deux cas relevés dans le courant des 6 derniers mois. Le premier est extrait d’un folder Brico, le second est une carte postale ramenée d’un Albert Heijn XL aux Pays-Bas.

La mécanique est identique : comparer la marque A, à la marque distributeur, et au produit premier prix également MDD.

Imaginez maintenant que les deux références de marques A ne soient pas sur ces visuels ? Le point de repère le plus cher n’est plus là, et la comparaison perd en impact.

Conclusion : les retailers ont besoin de marques fortes. À charge pour les fabricants d’en faire partie, sans quoi leurs références disparaîtront irrémédiablement des linaires pour faire place à de nouvelles références MDD plus rentables pour les retailers.

Inscriptions ?   jorg@retaildetail.be


Bookmark and Share

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s